Un bel anniversaire ce 30 juin dernier.

LSR, Loisirs solidarité des retraités Fontaine et ses environs fêtait son 40e anniversaire. L’association de retraités compte 103 adhérents.

C’est une belle journée festive qui a eu lieu le jeudi 30 juin au centre social Georges Sand à Fontaine. Une soixantaine d’adhérentes et d’adhérents s’étaient réunis pour cet évènement.

Michèle Dupuy Fourré ancienne présidente de LSR Fontaine et ses environs rappelait les origines de l’association. En 1981 c’est Louis Viannet secrétaire confédéral de la CGT qui proposa la création de LSR. Le mot d’ordre de l’époque était : la retraite, une vie nouvelle, le droit aux vacances au sport et à la culture. En 1982 LSR naissait en Isère sous l’impulsion de Milou Raspail et Lucien Combe entre autre.

Cette association permet aux retraités aux revenus modestes d’avoir accès aux vacances aux loisirs et à la culture.

écologiste

Martine Grégot présidente de LSR Fontaine et ses environs développe les trois mots, loisirs, solidarité, retraité.e.s, dans leur signification actuelle.

« Loisirs : plus que jamais les loisirs c’est une industrie qui brasse beaucoup et qui s’adresse à des consommateurs qui achètent.
Solidarité : depuis des années nous vivons une régression sociale et aujourd’hui, c’est véritablement un recul des idées progressistes et une prédominance honteuse du pouvoir de l’argent lié au rejet des autres, quels qu’ils soient.
Et retraités : oui, c’est nous, dans notre diversité. Le nouveau projet du patronat et de Macron pour le recul de l’âge à 65 ans est un affront au monde du travail. »

Puis elle indique que pour les adhérentes et adhérents à LSR, ces trois mots, c’est tout autre chose. « Certes, nous ne vivons pas dans un monde de bisounours. Il me semble que nous avons gardé les valeurs d’origine malgré la violence de la société. Notre époque est plus sombre, plus inquiétante qu’il y a 40 ans : guerre, pandémie, paupérisation, libéralisme à outrance, climat, pollution … ». « Il faut vivre et sortir et se cultiver et se changer les idées ! Loisirs : avec nos petits moyens, nous proposons des loisirs accessibles à tous. Nous recherchons à satisfaire le plus grand nombre par la diversité de nos activités. »

Elle saluait le travail important de Claude Bourchanin secrétaire et le travail rigoureux de Bernard Maurel trésorier. Elle rappelait les différentes les différents projets en cours initiés par la commission culturelle animée par Marc Lakomy et indiqué que chacun avait sa place pour proposer organiser et animer des activités.

Palestine Jérusalem Grenoble

L’après midi festif animée par Colette c’est poursuivi par des contes et des chansons.

Yvette Anselmet a lu Devos, Édouard Schoene a lu un texte de Martha Medeiros faussement attribué à Pablo Neruda, Marc a conté une histoire, Bernard et Odile ont chanté Ferrat, Coco de la Mure a joué du saxo puis les participants ont partagé le gâteau d’anniversaire et le verre de l’amitié.

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest