La section communiste du Grésivaudan s’est jointe à la bataille des postiers et postières de Brignoud et leurs syndicats SUD et CGT, pour dénoncer les agissements de leur direction qui a décidé de façon unilatérale et sans concertation de fermer le bureau de poste.

Cette décision a été précédée d’une détérioration volontaire de la qualité du service rendu aux usagers et usagères, suite à un sous-effectif organisé par le non remplacement de trois postes de travail en contrats à durée indéterminée, qui amène notamment des fermetures inopinées du bureau !

C’est la raison pour laquelle les postiers et postières étaient en grève avec une présence devant le bureau de poste samedi 10 octobre, pour faire connaître leur bataille et faire signer des pétitions de soutien. Elle a rencontré un franc succès auprès des habitant·e·s de la commune ; un comité composé d’agent·es, de syndicalistes, d’habitant·e·s et d’une représentante de la section du PCF, a remis cette pétition au maire de Villard-Bonnot lors d’une entrevue obtenue suite à la mobilisation collective.

Annie David

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest