Animation place de la halle, ce samedi 9 septembre. L’épicerie vient de rouvrir ses portes.

L’épicerie Le comptoir @co a ouvert ses portes dans le centre ville de la Côte-Saint-André. Une expérience originale pour faire vivre le commerce de proximité.

Comme un petit air de rentrée des classes, ce 9 septembre, place de la halle à la Côté-Saint-André. Après avoir un temps douté de son avenir, l’épicerie Le comptoir@co a rouvert ses portes. Et elle envisage son avenir avec sérénité, sous la forme d’une coopérative de consommateurs.

Avec un engagement, faire vivre ses avaleurs. On y trouver des produits alimentaires en vrac, histoire de réduire la part des emballages. Des produits bio, naturellement, car la qualité de l’alimentation est devenue un enjeu pour tous. Le tout en circuits courts et avec l’implication des consommateurs coopérateurs, qui deviennent ainsi acteurs du processus de distribution du producteur au consommateur.

Une belle expérience à laquelle on ne peut que souhaiter longue vie.

Grenoble Veynes Lus-la-Croix-haute

Du vrac, pour faire évoluer nos habitudes de consommation.

Avec toujours la recherche de la qualité de l’accueil.

Grenoble Veynes SNCF

Un grand jour que ce 9 septembre, sous l’oeil des caméras.

Contacts

 

Toutes les infos sur : le-comptoirdeco.com/

Courriel : lecomptoirdeco.lecollectif@gmail.com

Épicerie vrac et bio indépendante, 4 place de la Halle, 38260, La Côte-Saint-André

A lire sur le même sujet

Retrouvez les dernières parutions de notre rubrique « Société »

Retrouvez les derniers dossiers de notre rubrique "Société"

Amandine Demore, première adjointe au maire d'Echirolles, conseillère départementale de l'Isère.

Violences urbaines. « Nous avons beaucoup discuté avec les habitants ; ce dialogue, nous allons le poursuivre »

La ville d’Échirolles a été relativement épargnée par les violences urbaines de la fin du mois de juin. Et ce n’est pas par hasard. Une volonté de dialogue, un engagement sur le terrain, des politiques municipales de long terme… Reste que tout ne dépend pas de décisions locales. Amandine Demore, première adjointe au maire, nous livre son sentiment.

0 commentaire
Gilles Vial, maire de Salaise-sur-Sanne.

Vallée du Rhône. « Ce qui caractérise Inspira, c’est peut-être d’abord son intérêt écologique »

Inspira, c’est le projet de création d’une zone industrialoportuaire à Salaise-sur-Sanne, dans la vallée du Rhône, en pays roussillonais. Projet dont le cœur est l’intermodalité fleuve-rail-autoroute. Réduction des émissions de CO2, création d’emplois… et pourtant une DUP annulée par le tribunal administratif de Grenoble. Explications.

0 commentaire
métrop

La lutte contre le racisme et l’imposture sociale de l’extrême droite

Salima Djidel est une personnalité publique dans l’agglomération grenobloise. Ce qui ne l’empêche pas d’être confrontée au racisme ordinaire. Elle a décidé de ne pas laisser passer. Au nom de tous ceux qui n’ont pas les mêmes possibilités de s’exprimer. Et elle pose une question : le combat antiraciste n’a-t-il pas perdu de sa vitalité ? Témoignage.

0 commentaire

Pin It on Pinterest