Dimanche 21 mars, une journée festive pour soutenir la mathériauthèque de Fontaine.

Un rassemblement de soutien aura lieu le mercredi 24 mars à partir de 8 heures devant le palais de justice de Grenoble. La ville de Fontaine et l’EPFL demandent l’expulsion de l’association qui gère un lieu de recyclage des matériaux de construction.

Au 14 de la rue Paul Vaillant Couturier, la matériauthèque de Fontaine, menacée d’expulsion par l’équipe municipale de Fontaine, organisait dimanche 21 mars une journée festive, revendicative.

Repas, fête, discussions ont été au programme d’une rencontre qui a eu un succès énorme. Les jeunes étaient au rendez vous. Dès l’entrée, les consignes d’hygiène étaient données. Tout était prévu : gel, masques,…

Un papillon annonçait un rendez vous de soutien au tribunal mercredi 24 mars à 8h, pour soutenir celles et ceux qui résistent l’expulsion. C’est à cette date qu’est convoquée l’audience qui examinera la demande d’expulsion présentée par l’équipe municipale de Fontaine et l’établissement public local (EPFL) que préside le maire de Sassenage, Christian Coigné.

Une série de bulletins de promesse de souscription étaient à la disposition des participants au rassemblement festif, pour s’engager à donner ou prêter une somme pour acheter la parcelle « AE80 », occupée actuellement par le « collectif le chantier ». La fanfare « les Garces Embouchées » a remporté un vif succès en milieu d’après midi.
Le soutien au « Chantier » qui regroupe trois collectifs s’amplifie : la matériauthèque, «la  cantine du Drac » et les « Jardins du Drac

Informations, rencontres, discussions en tous genres.

Une foule nombreuse pour ce dimanche de soutien.

La fanfare « les Garces embouchées » pour l’animation de la fête.

The following two tabs change content below.

Edouard Schoene

Pin It on Pinterest