Le rideau est resté baissé pendant un mois.

Le maire LR a décidé de fermer l’accueil de jour du CCAS en décembre. Le mois où il fait chaud dehors et passer les fêtes à la rue, c’est sûrement agréable…

Décembre est un mois particulièrement difficile pour les plus démunis. Les températures hivernales s’installent et le sentiment de solitude est accentué durant la période des fêtes.

A Bourgoin-Jallieu, un centre d’accueil de jour, géré par le C.C.A.S., s’ouvre chaque année à des milliers de personnes dans le besoin, leur permettant de se réchauffer quelques instants, de partager un moment convivial autour d’une tasse de café, de prendre un repas chaud ou d’avoir une aide administrative!

Cette année, Vincent Chriqui, maire LR de la commune, a décidé de fermer les portes de la structure durant tout le mois de décembre, prétextant que le personnel devait solder des jours de congé ! Aucune disposition n’avait été prise en amont pour éviter cette fermeture. Pourtant, les solutions en terme de personnel ne manquent pas dans une commune de 30 000 habitants ! Comme trop souvent depuis le début de ce mandat, anticipation et bonne volonté sont absentes.

Que les associations se débrouillent

A l’instar de l’opposition de gauche, de nombreux Berjalliens crient au scandale.

Recevant un flot de critiques, l’édile aurait-il retenu la leçon ? Et bien non ! Pour éviter à l’avenir une nouvelle déconvenue, Vincent Chriqui envisage tout simplement de déléguer cet accueil… à des associations solidaires ! Ces dernières, qui ont déjà fort à faire en cette période de pandémie, s’inquiètent de cette situation.

Décidément, empathie, solidarité et humanité semblent des valeurs inconnues chez Les Républicains !

Kevin Dorel

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest