Au fort du Mûrier, à Saint-Martin-d’Hères.

L’association « SMH-histoire mémoire vive » organisait samedi 18 septembre, un parcours en car avec des haltes dans les rues portant le nom de résistants de la seconde guerre mondiale de St Martin d’Hères.
Cet événement, suivi par une quarantaine de participants, prolongeait la présentation le matin d’une réédition augmentée du livre d’Olivier Vallade, historien « Années sombres, années d’espoir , St Martin d’Hères 1939-1945) » (à commander auprès de l’association).
Il revenait à Olivier Vallade et Charles Rollandin d’être les guides pour évoquer le régime de Vichy, l’occupation, la collaboration, la répression, la résistance ; la libération et les militantismes des anciens pour transmettre la mémoire.
Place de la Liberté : Café Eugène Chavant, Nello Sartini , Antoine (Raymond Grynstein).
Place Henri Maurice : Henri et Maurice », deux résistants.
Rue du 8 Mai 45 : Etienne Grappe, Elise Grappe, Benoît Frachon, Georges Prieto, Bataillon Carmagno, le Liberté, Serment de Buchenwald, square Lucie Aubrac et Raymond.
Avenue Ambroise Croizat/Croix Rouge : Neyrpic/Georges Cayrier- Brun/Léon Greist(14) -Les Juifs , Famille Moulin, Marceau Leyssieux.
Evocation de la courte période après la Libération où l’usine Brun a été autogérée, la patronne ayant collaboré avec Pétain.
Actions du Groupe Franc de Désiré Bonnet-Gamard, explosion à l’ancienne Centrale Electrique, Marius Didier-Roudon(E)
Quartier G. Péri : Jean Moulin, Colonel-Manhès, Antoine Polotti, Eugène Chavant, Yves Farge(G), café d’Alexis Jourdan ancien maire de 1935
Galochère- : café Jacob- café Paccalet (Cie Brisac), Antoine Gallego (Jardin), Usine Métallurgique Picard et Pictet (Adhplatid) au service des Allemands/attentats
Croisement Jaurès/Galochère : combats de la Libération…
Route du Mûrier/route du Maquis- :Monument, Les Anguisses  avec Paul Gariboldi dit Paul Vallier .
Parking du Mûrier- : Fort du Mûrier- Colonie, ferme-école RAM- poudrière, Café Ravix- Monument des Déportés- Chabloz – Georges Bellemain,Elie Roux- Fouillet.

La ville de st Martin d’Hères a publié une brochure de 36 pages intitulée « Vivre sa ville, les voies de Saint-Martin-d’Hères », où figurent des courtes biographies des résistants évoqués lors de la visite.

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest