Le judo, un sport traditionnellement pourvoyeur de médailles pour la France.

De très belle médailles, notamment dans les sports collectifs, en clôture des jeux de Tokyo. Et une question : si l’on en profitait pour redonner au sport la place qu’il mérite à l’école, élargir les possibilités d’accès aux pratiques sportives ?

Ce dimanche matin, je suis entré chez mon marchand de journaux et où j’ai fait provision de titres. J’ai dit au commerçant : « aujourd’hui, je mange du bleu, je vis en bleu ». J’avais la banane, heureux des résultats obtenus aux JO de Tokyo par les sportifs français et singulièrement durant ce week-end avec les sports collectifs, hand féminin et masculin, le basket féminin et masculin et les volleyeurs qui obtenaient, pour la première fois dans l’histoire de ce sport, un médaille olympique.

Il y a des victoires qu’il faut savoir fêter avec fierté et enthousiasme.

Sans doute, dirons les observateurs dont je suis, le nombre global de médailles obtenu par la France n’est pas celui escompté au départ par les dirigeants du CNOSF, la ministre en charge du Sport – 33 au lieu des 42 envisagées. Ni celui espéré par les participants qui se préparent depuis des années avec tant d’implication et de motivation. En outre, l’athlétisme, sport essentiel à l’origine de tous les autres sports, a révélé la faiblesse de l’équipe de France dans ce domaine et l’écart qui la sépare des plus grandes nations.

Et surtout, ces résultats invitent à agir pour qu’ils aient des retombées concrètes sur les activités physique et sportive dans notre pays. On sait que l’obésité gagne les adolescents et les jeunes par manque d’activité. Au collège, le sport n’est pas considéré comme une matière à part entière. Les heures allouées au sport dans les programmes de l’Éducation nationale ne sont pas à la hauteur des enjeux, le manque de professeurs en EPS, les difficultés d’accès aux installations sportives, sont criants.

Les JO et Paris 2024 devraient susciter un engouement collectif, favoriser l’action des associations, des parents, des élus pour une pratique sportive élevée pour toutes et tous et à chaque étape de sa vie.

François Perez

The following two tabs change content below.

Travailleur Alpin

Derniers articles parTravailleur Alpin (voir tous)

Pin It on Pinterest