La gauche, qui se présentera unie dès le premier tour, a désormais la possibilité de ravir à la droite la majorité du conseil départemental de l’Isère.

Ce samedi 3 avril, le conseil fédéral de l’Isère du parti socialiste a ratifié à une large majorité l’accord du Printemps isérois, indique le Dauphiné libéré du 4 avril.

Cet accord prévoit des candidatures uniques de la gauche dans l’ensemble des cantons du département de l’Isère lors des prochaines élections départementales.

Le parti socialiste, EELV, le PCF, la France insoumise et Génération.s affronteront ensemble les candidatures issues de l’actuelle majorité de droite. L’accord prévoit la représentation de chacune des forces politiques de gauche qui se sont réparties les candidats en fonction du poids de chacune des formations dans les territoires.

Cet accord permettra d’éviter l’émiettement au premier tour qui avait permis à la droite de l’emporter en 2015, alors même que la gauche était majoritaire en voix lors de ces précédentes élections.

Place désormais à la campagne électorale sur le terrain, dans les conditions particulières de la crise sanitaire.

Les déclarations d’EELV, du PCF et de Génération.s

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest