Comme dans toute la France, à l’appel de la fédération spectacle CGT, mobilisation du collectif des syndicats du spectacle et de la culture CGT Isère ce samedi 6 juin à 12h au Jardin de ville de Grenoble, devant le kiosque.

Photos M.S.

Michel Szempruch, responsable syndical CGT : « Symbole pathétique que ce kiosque à musique entouré de barrières, qui n’accueillera pas le festival Cabaret frappé cette année, annulé comme tous les autres. Mais habillé par nos soins de slogans!

Une soixantaine de personnes des arts et de la culture sont venues témoigner de leur mobilisation, leur inquiétude et colère face à un gouvernement qui vient de lâcher plusieurs milliards pour l’automobile.
Il y a quatre semaine pourtant, Emmanuel Macron communiquait son amour pour le secteur culturel.
Et quatre semaine après, toujours pas de preuves d’amour! Pas de milliards pour soutenir un secteur sinistré qui fait travailler plus de gens que l’automobile ou l’aéronautique, pas de décrets d’application pour prolonger les droits des intermittents, pas de retrait de la contre réforme de l’assurance chômage qui va paupériser des millions de précaires et chômeurs, pas de mesures pour les saisonniers et CDD qui travaillent habituellement lors des festivals. Sans compter les nouveaux entrants de l’intermittence et les femmes rentrants de congés maternité, les auteurs, etc.

Taxer les GAFAM qui font des milliards de bénéfices sans payer d’impôts, sur le dos de la création, serait une première mesure pour financer ce plan d’urgence.

Enfin nous demandons l’ouverture de négociations au plan national et local pour discuter de la remise en route et du financement des activités artistiques et culturelles. »

Jacqueline Madrennes, adjointe à la culture à Echirolles.
The following two tabs change content below.

Edouard Schoene

Derniers articles parEdouard Schoene (voir tous)

Pin It on Pinterest