Samedi 23 novembre, la mobilisation pour la journée contre les violences faites aux femmes a réuni deux mille personnes à Grenoble.

La manifestation a commencé place Lavalette à 16h et s’est achevée devant la préfecture la nuit tombée. Cette semi-nocturne est le symbole de la volonté de réappropriation par les femmes de l’espace public la nuit.

En hommage aux 137 victimes de féminicides, des pancartes où figurent les noms des femmes assassinées cette année furent plantées dans l’herbe. Certaines portent le même nom que nos mères, nos sœurs, nos camarades. Nous ne pouvons rester indifférents.

The following two tabs change content below.

Pierre-Jean Crespeau

Derniers articles parPierre-Jean Crespeau (voir tous)

Pin It on Pinterest