La journée internationale de la Libre Pensée a été commémorée le 19 septembre à Fontaine devant la plaque de l’avenue Aristide Briand.

Il revenait à Alain Grasset, premier adjoint, représentant le maire Jean-Paul Trovero, de présenter le dévoilement de la troisième plaque biographique à Fontaine, après celle de Giuseppe Garibaldi et Gracchus Babeuf.
« Ce travail d’éducation populaire… permet à toutes les Fontainoises et à tous les Fontainois de se réapproprier leur histoire. » Pascal Costarella, président de fédération de l’Isère de la Libre pensée, a rendu hommage à Aristide Briand, « rapporteur du projet de loi de séparation des églises et de l’Etat en 1905, qui fit adopter cette loi à la chambre des députés le 3 juillet 1905 par 341 voix contre 233. La Ligue des droits de l’homme écrira à l’Humanité de Jean Jaurès pour ‘saluer avec joie ce mémorable événement’. Jaurès s’écriera : ‘La loi de séparation c’est la marche délibérée de l’esprit vers la pleine lumière, la pleine conscience et l’entière raison’. »

Eric Favet, président de la Ligue de l’enseignement 38.

Eric Favet, président de la Ligue de l’enseignement 38, présenta le film La Séparation, projeté après le dévoilement de la plaque, en salle du conseil municipal. Ce film est une brillante reconstruction historique du débat parlementaire de 1905 . « A cette époque 90% des lois étaient portées par les parlementaires, aujourd’hui c’est l’inverse, elles sont introduites à 90% par le gouvernement. »
Visible sur internet, le film a été produit par la Ligue de l’enseignement – réalisation François Hanss, avec Pierre Arditti, Claude Rich, Michael Lonsdale, Jean-Claude Drouot, Pierre Santini, Jacques Gallo.
Un bel hommage à la démocratie française, une belle leçon d’histoire sur la laïcité

The following two tabs change content below.

Edouard Schoene

Pin It on Pinterest