Lundi 21 janvier, la CGT a organisé un rassemblement qui a réuni près de 200 personnes à Crolles devant le site de STMicroelectronics pour réclamer la prime que la direction refuse de verser. Prime dite Macron depuis que le président de la République a demandé aux entreprises de bien vouloir – et « sans vouloir vous […]
Pour accéder à cet article, vous devez être abonné au Travailleur alpin : Abonnement au Travailleur alpin ou Abonnement de soutien au Travailleur alpin
Si vous êtes abonné, vous devez vous connecter : Mon compte
Si vous rencontrez des difficultés : Nous écrire
The following two tabs change content below.

Pierre-Jean Crespeau

Derniers articles parPierre-Jean Crespeau (voir tous)

Pin It on Pinterest