Le collectif «  solidarité Brésil 38  » invitait à un débat à Grenoble le 7 janvier dernier sur les luttes sociales au Brésil.
 Une cinquantaine de personnes avaient répondu pour écouter Herbert Claros, secrétaire aux relations internationales de central syndical e popular conlutas  (CSP) et Patricia Pena syndicaliste enseignante. 
L’exposé de la situation complexe du […]
Pour accéder à cet article, vous devez être abonné au Travailleur alpin : Abonnement au Travailleur alpin ou Abonnement de soutien au Travailleur alpin
Si vous êtes abonné, vous devez vous connecter : Mon compte
Si vous rencontrez des difficultés : Nous écrire
The following two tabs change content below.

Edouard Schoene

Derniers articles parEdouard Schoene (voir tous)

Pin It on Pinterest