Lors de la fin de chaque séquence de grève, ce sont les cheminots qui s’expriment. Ils décident de la suite de leur mouvement, par un vote à bulletin secret. Cela a encore été le cas le 12 juin, à Grenoble. 58 cheminots ont participé au scrutin et 56 d’entre eux ont voté pour la poursuite […]
Pour accéder à cet article, vous devez être abonné au Travailleur alpin : Abonnement au Travailleur alpin ou Abonnement de soutien au Travailleur alpin
Si vous êtes abonné, vous devez vous connecter : Mon compte
Si vous rencontrez des difficultés : Nous écrire
The following two tabs change content below.

Luc Renaud

Pin It on Pinterest