Voilà cent jours que Salah Hamouri, de nationalité française, est enfermé dans une prison israélienne. Une détention administrative, sans jugement, sans qu’aucun fait ne lui soit reproché. Dans le cadre d’une campagne nationale « 1000 signatures en France pour cent jours de détention », quatre-vingt-dix élus isérois ont paraphé une lettre au président de la République. On […]
Pour accéder à cet article, vous devez être abonné au Travailleur alpin : Abonnement au Travailleur alpin ou Abonnement de soutien au Travailleur alpin
Si vous êtes abonné, vous devez vous connecter : Mon compte
Si vous rencontrez des difficultés : Nous écrire
The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest