Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné le 28 novembre l’élu fontainois Franck Sinisi à 2000 euros d’amende, quatre ans d’inéligibilité et deux mois de prison avec sursis. Il a été reconnu coupable de provocation à la discrimination ou à la haine raciale. Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine, six associations antiracistes et deux citoyens fontainois s’étaient portés partie civile.

Franck Sinisi a fait appel de sa condamnation.

Le 27 février dernier, Franck Sinisi avait, lors d’une réunion du conseil municipal, déclaré que l’on pouvait « récupérer les dents en or » des Roms pour financer leur logement et leur nourriture. Franck Sinisi avait été élu en 2014 sur une liste présentée par le FN, dont il a été exclu depuis.

 

The following two tabs change content below.

Luc Renaud

Derniers articles parLuc Renaud (voir tous)

Pin It on Pinterest