A Roussillon, les syndicats CGT et FO de Rhodia Acetow appellent à la grève le jeudi 30 novembre. Ils protestent contre le projet de la direction de supprimer dix-huit emplois sur les 90 que compte l’atelier Acétol.

Pour les syndicats, « la logique affirmée de la direction est de donner au groupe Acétow une meilleure compétitivité, en faisant baisser, le coût à la tonne ». Ils craignent également « une vérité, non affirmée celle-là : la logique Blackstone qui consiste à toucher le pactole en revendant notre société dans quelques années ».

La CGT et FO dénoncent également la convocation devant la justice, à l’initiative de la direction, du secrétaire du CHSCT et du cabinet d’expertise CIDECOS mandaté par le CHSCT : la direction entend contester  l’ampleur des réorganisations nécessaire en termes d’impact sur la sécurité et la santé des salariés. Le CHSCT demande en effet aux experts de « rendre un avis sur les futures charges de travail envisagées dans le projet, chose que n’a jamais quantifié la direction ».

C’est pourquoi les syndicats appellent à la grève et demandent aux salariés de « manifester leur désapprobation et à revendiquer plus de respect et plus de justice dans ce projet de réorganisation subit par les salariés ».

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest