Les salariés de GE Alstom hydro occupent à nouveau le site de l’avenue Léon Blum depuis le 20 novembre à 5 heures du matin. Ils protestent ainsi contre la décision unilatérale de la direction de clore les négociations au 22 décembre, refusant ainsi la demande des l’intersyndicale de prolonger les négociations jusqu’au 20 janvier.

Cette demande d’une prolongation a été également formulée par six élus isérois : les sénateurs Guillaume Gontard, Frédérique Puissat et Michel Savin, la députée Marie-Noëlle Battistel, le maire de Grenoble Eric Piole et le présent de Grenoble Alpes métropole, Christophe Ferrari, courrier à lire ici.

Les salariés se mobilisent contre le plan de 345 suppressions d’emploi sur les 800 que compte le site grenobloise. L’intersyndicale a formulé des propositions alternatives à celles de la direction, prévoyant notamment le maintien en activité de l’atelier, indispensable à la pérennité du site.

The following two tabs change content below.

Luc Renaud

Derniers articles parLuc Renaud (voir tous)

Pin It on Pinterest