Depuis le 1er octobre, les salariés de Trédi seche, à Salaise-sur-Sanne, étaient en grève et les entrées sur le site étaient filtrées. La direction de l’entreprise avait tenté d’utiliser la justice pour faire condamner cinq salariés et faire déclarer la grève illégale. Tentative qui s’est soldée par un échec puisque le tribunal de grande instance de Vienne a débouté la direction de ses demandes et l’a condamnée à verser trois cents euros à chaque salarié assigné.

C’est dans ce contexte que la négociation entre le syndicat CGT et la direction s’est conclue le 13 octobre en fin d’après-midi. Outre les avancées que les grévistes avaient déjà obtenues sur l’organisation des congés par exemple, les salariés ont gagné une hausse du salaire de base de 3% qui, compte tenu de l’impact sur les primes, pourra selon les cas être plus importante.

Cette avancée importante va être soumise aux salariés qui décideront de la suite à donner à leur mouvement.

The following two tabs change content below.

Luc Renaud

Pin It on Pinterest