La grève se poursuit chez Alstom hydro General Electric à Grenoble. L’assemblée générale des salariés l’a décidée jusqu’au 11 octobre, jour où une délégation se rendra à Paris pour interpeller les parlementaires. Les salariés ont reçu le soutien de Guillaume Gontard, nouveau sénateur de l’Isère membre du groupe communiste.

A l’issue de la rencontre du 6 octobre avec la direction de l’entreprise, l’intersyndicale a publié une lettre ouverte dans laquelle elle souligne l’incapacité actuelle du groupe américain de négocier sur le plan social qui prévoit 345 suppressions d’emplois sur les 800 que compte le site ex-Neyrpic.

La venue sur le site de Jean-Luc Mélenchon, dirigeant de la France insoumise, est annoncée pour le mercredi 11 octobre à 16h30.

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest