Le procès devait avoir lieu le 28 juin à 9 heures. Le 27 à 16h49, l’union départementale CGT recevait de nouvelles pièces du plaignant. Dans ces conditions, un report de l’audience était demandé et obtenu. La nouvelle audience a été fixée au 20 juillet à 9 heures.

Rappelons que la direction de l’hôpital de Saint-Egrève poursuit le syndicat CGT, l’union départementale CGT de l’Isère et sa secrétaire générale, Lynda Bensella, pour réclamer leur condamnation après des dégradations qu’elle a constatées pendant une période de conflit social à l’hôpital. Une condamnation pour des faits que l’on n’a pas pu commettre, c’est la voie juridique que la direction demande aux juges d’emprunter.