A l’appel des élus municipaux de l’opposition de gauche, un rassemblement contre la privatisation de la Berjallière a eu lieu le 3 février.

La municipalité LR annonce un projet de vente de la résidence autonomie la Berjallière. Les élus de gauche appellent à s’y opposer. Une pétition en ligne est lancée.

A l’appel du groupe de l’opposition municipale UGEC (Union de la gauche, des écologistes et des citoyens), un rassemblement s’est tenu à Bourgoin-Jallieu le 3 février pour dire non à la cession au privé de la résidence-autonomie La Berjallière, que la municipalité gère depuis plus de 50 ans, ainsi qu’au bradage de services publics municipaux.

Au nom des élus d’opposition au maire LR Vincent Chriqui, Damien Perrard (PS) a rappelé les mauvaises manières de l’édile, qui en septembre 2023 certifiait qu’aucun projet de vente ou de cession de La Berjallière n’était à l’ordre du jour, pour finalement annoncer par voie de presse trois mois plus tard qu’un projet de privatisation est à l’étude pour la résidence-autonomie et la cuisine centrale municipale.

Déjà une résidence et l’accueil de jour

Damien Perrard a dénoncé la logique conduite par l’équipe de Vincent Chriqui qui a déjà cédé au privé la gestion de structures d’accueil comme la résidence sociale Marhaba à la fondation Boissel ou l’accueil de jour Interlude désormais géré par l’association privée Deux choses Lune.

Pour Damien Perrard, la gestion de ces structures associatives privées se trouve fragilisée car même si elles conservent les subventions municipales, celles-ci ne permettent pas de couvrir les frais engendrés par l’inflation ou l’explosion du prix de l’électricité. D’où un risque de voir se détériorer les conditions d’accueil des usagers tout comme les conditions de travail des salariés. « Nous ne souhaitons pas que cela arrive à la Berjallière et nous nous battrons, avec vous, pour maintenir cet équipement qui relève du service public et de la municipalité », a-t-il souligné. « La gestion au privé c’est le risque de voir passer les loyers du simple au double, voire au triple, a dénoncé l’élu, comme ceux de la résidence privée séniors Les Girandières, dans un des quartiers du centre-ville de Bourgoin-Jallieu, qui s’élèvent à 1700 euros… ». « Au contraire, a-t-il poursuivi, le maintien en structure municipale est la seule façon de maintenir les loyers de façon à ce que les logements soient accessibles aux personnes aux revenus modestes, et aussi de garantir la pérennité économique de la structure ».

La cuisine centrale dans le viseur

Damien Perrard a également souligné le danger qui pèse sur la cuisine centrale, municipale, qui prépare les repas de la résidence, ceux des écoles élémentaires et primaires et du portage à domicile. La cuisine centrale est en effet aussi dans le viseur du maire LR qui souhaite la privatiser et donc ainsi risquer de faire disparaitre les efforts engagés sur la qualité, avec les circuits courts et les aliments bio notamment, en même temps que laisser les prix des repas s’envoler…

A l’argument du maire LR selon lequel la ville n’est pas apte à gérer ces structures, et notamment la résidence-autonomie, Damien Perrard rappelle que la ville de Bourgoin-Jallieu gère sans problème particulier cette structure depuis plus de 50 ans et qu’une collectivité territoriale bénéficie des moyens de formation permettant aux agents concernés de s’adapter aux exigences de métiers en évolution ou développement.

Une pétition en ligne

Les élus de l’UGEC demandent le retrait pur et simple du projet de cession de La Berjallière et de la cuisine centrale et réaffirment la nécessité de maintenir les services publics, et dans le cas présent ceux permettant à nos aînés de vieillir en toute sérénité et dans la solidarité.

Pour Kevin Dorel, élu communiste de l’UGEC, la privatisation de la Berjallière est un mauvais signal de plus envoyé par la municipalité LR, après la cession de deux structures sociales et l’abaissement de la part des logements sociaux. Présents au rassemblement, les militants communistes prendront toute leur part dans la bataille pour obtenir, avec les habitants et les résidents de La Berjallière, le retrait de ce projet. Déjà, près de 600 signataires ont manifesté leur opposition à cette cession de La Berjallière.

Rejoignez-les en signant la pétition.

Sur le même sujet

Retrouvez les dernières parutions de notre rubrique « Politique »

Retrouvez nos articles de la rubrique politique dans ces dossiers

La majorité grenobloise à la recherche d’un second souffle

Mi-mandat pour l’équipe municipale grenobloise. Interrogations sur son fonctionnement et son avenir. Et projets en cours et à venir. Comment les différentes sensibilités de la gauche majoritaire envisagent-elles les deux ans qui viennent ? Comment construire l’après Éric Piolle qui a fait part de son intention de ne pas briguer un troisième mandat ? Décryptage.

0 commentaire

France insoumise. Comment ça marche en Isère

Comment fonctionne la France insoumise ? Pas comme d’autres partis, assurément. Entre centralisme de fer et état gazeux d’un réseau social, entre décisions parisiennes opaques et multiplication des échanges horizontaux… Etat des lieux, avec des militants qui font vivre le mouvement en Isère, au cœur d’une nébuleuse qui se cherche une architecture.

0 commentaire
CGT Grenoble Isère

Génération urgence

L’engagement au sein d’une organisation politique, d’un syndicat, d’une association, quand on a moins de trente ans ? Ca existe. Dans des formes d’aujourd’hui. Et un contexte difficile. Tour d’horizon avec quatre militants. Tous décrivent le sentiment d’urgence qui habite la jeunesse. Au moment où le mouvement social témoigne de sa vitalité.

0 commentaire

Pin It on Pinterest