Plus de deux mille personnes au départ du cortège grenoblois.

A l’appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires, plusieurs mobilisations ce 18 octobre en Isère pour l’augmentation des salaires.

Le rendez-vous avait été donné devant le siège du Medef, boulevard Foch, à Grenoble. Ce devait être un rassemblement, préparé en quelques jours puisque l’appel avait été lancé le vendredi 14 octobre. Finalement, le rassemblement s’est mué en belle manif pour rejoindre la rue Alsace Lorraine. Pas seulement la rue, puis qu’il s’agissait de retrouver un autre cortège : les personnels des lycées professionnels étaient en grève ce 18 octobre, avec l’ensemble de leurs syndicats – une spécificité de leurs professions -, contre la réforme de l’enseignement professionnel. Ils avaient décidé, de longue date, d’une manifestation au départ de la place Notre-Dame: ce 18 octobre était jour de deux mobilisations.

Grenoble n’était pas le seul lieu de rassemblement. A Bourgoin, quelque deux cents personnes se sont retrouvées dans la rue. A Vienne, ils étaient plus de 400.

Mobilisation également dans différents établissements. Plus de cent salariés étaient en grève à Air liquide Sassenage. Grève également à la clinique Belledonne, à Saint-Martin-d’Hères, ou bien encore au lycée professionnel Aubry à Bourgoin-Jailleu.

Palestine Jérusalem Grenoble
Palestine Jérusalem Grenoble
Grenoble Alpes métropole
Grenoble Alpes métropole
Grenoble
The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest