Les salariés se sont retrouvés à 7h30 devant l’établissement.

Les salariés de la clinique du Dauphiné se sont mis en grève pour demander notamment des augmentations de salaires.

Près de soixante-dix grévistes sur les quatre-vingt salariés de la clinique du Dauphiné, à Seyssins, dans la banlieue grenobloise. Le mouvement, dans cette clinique où aucun syndicat n’est organisé, a débuté ce mercredi 12 octobre à l’issue du changement d’équipe du matin. Un rassemblement a été organisé devant l’établissement dès 7h30.

écologiste

Après un courrier daté du 28 juin resté sans suite, les salariés en grève demandent notamment une revalorisation des salaires de 15 %, la réintégration de la prime de nuit et « une prime mensuelle de gérontopsychiatrie de 150 euros net que le groupe Orpéa s’était engagé à verser en 2021 ».

Le directeur régional du groupe Orpéa – dont fait partie la clinique du Dauphiné – est venu de Clermont-Ferrand pour rencontrer les grévistes. Il leur a proposé de reprendre le travail et de réunir un comité social et économique extraordinaire. Cette proposition a été rejetée par les personnels qui demandent l’ouverture de négociations sur leurs revendications.

La clinique du Dauphiné est un établissement privé à but lucratif spécialisé dans la psychiatrie.

Palestine Jérusalem Grenoble
The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest