Des communistes de Bourgoin-Jailleu devant l’usine de Photowatt.

Développer la production d’électricité pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux, cela implique d’investir dans la recherche et le développement. A Photowatt, sur son site de Bourgoin-Jailleu, par exemple.

Mercredi 17 novembre, à la pause méridienne, les communistes berjalliens sont allés à la rencontre des salariés de Photowatt. Il s’agissait notamment de présenter l’analyse et les propositions du PCF de Bourgoin-Jallieu concernant la filière solaire régionale à développer, et celles plus globales de Fabien Roussel, candidat communiste à l’élection présidentielle, sur la filière industrielle de l’énergie dans laquelle Photowatt doit prendre toute sa place. Outre Frédérique Pénavaire, secrétaire de section du PCF, Sabir Ramic, délégué CGT, était également présent pour participer à cette distribution de tracts qui a touché une centaine de salariés et des membres de la direction de l’entreprise. Tract bien accueilli dans la mesure où les propositions communistes visent à développer l’emploi et l’entreprise Photowatt qui vient juste de réintégrer le giron d’EDF après avoir été menacée de vente à ECM-Grenoble, et qui avec sa production de photovoltaïque est amenée à avoir une place de plus en plus importante dans le mix énergétique.

Embaucher et former pour assurer la pérennité de la filière

Pour Sabir Ramic, ces propositions « qui valorisent les travailleurs de l’entreprise et s’inscrivent dans un développement maîtrisé du photovoltaïque et de l’énergie autour d’EDF renationalisée » sont de nature à favoriser la mobilisation des salariés de Photowatt. « Pour atteindre les objectifs ambitieux que la France se fixe en matière de production d’énergie renouvelable, nous allons avoir besoin d’investir dans la recherche et la production, donc d’embaucher et de former. » Sabir Ramic rappelle que Photowatt ne produit que 80 mégawatts, faute de clients conséquents, alors que son potentiel actuel est de 200 mégawatts et qu’il faut passer à 600 mégawatts pour atteindre la rentabilité ! Faire vivre et développer Photowatt relève donc de choix politiques et économiques nouveaux, visant non pas la rentabilité financière capitaliste mais la réponse à des besoins sociaux (un accès égal à l’énergie pour tous), environnementaux (énergie décarbonnée) et d’indépendance nationale.

A Bourgoin-Jallieu la bataille pour un pôle public de l’énergie et une filière industrielle, intégrant les énergies renouvelables dans le mix énergétique, ne fait que commencer. A l’occasion de la campagne présidentielle de Fabien Roussel, cette bataille est appelée à s’amplifier en y associant populations et salariés.

Didier Gosselin

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest