Les communistes à proximité du Casino de Fontaine pour engager le débat avec les clients de la grande surface.

Les militant communistes étaient présents à proximité de l’hypermarché Géant Casino de Fontaine, à l’arrêt de tram La Poya, mardi 21 septembre en fin d’après midi pour dire « stop au rançonnage des salariés, des producteurs et des consommateurs, la puissance publique doit reprendre la main ! »

Ils annonçaient à cette occasion l’opération « fruits et légumes solidaires » 2021, qui se déroulera du vendredi 1er octobre au lundi 3 octobre. 
A Fontaine, deux points de vente sont annoncés :
– samedi 2 octobre de 15h30 à 19h place des Écrins
– lundi 4 octobre 8h30-12h30 kiosque des Floralies (rue Jean Prévost)

La fédération de l’Isère du PCF, dans un communiqué précise les objectifs de cette initiative.

« Un objectif solidaire, pour donner accès à des produits de qualité à moindre coût ; un objectif de résistance, en soutien aux petits producteurs qui défendent une agriculture de proximité, saine et respectueuse de l’environnement ; et un objectif politique, pour dénoncer les marges de la grande distribution qui étrangle producteurs et consommateurs.

La grève d’avril dernier chez Casino Fontaine a alerté sur la situation, mais la politique du groupe n’a pas évoluée salaires en benne, recrutements précaires à la semaine, baisse des effectifs affectés au nettoyage et à la sécurité, épuisement des salariés entraînant un fort taux d’arrêts maladies… voilà la situation que nous ont exposé les salarié-e-s, qui se traduit par une véritable baisse de la qualité de service constatée par nombre de client-e-s.

Quant à l’ouverture du dimanche « sans caissières », elle vient frapper de plein fouet le petit commerce local en lui imposant une concurrence déloyale — à ce sujet, il semble que les salarié-e-s attendent toujours le rendez-vous promis par M. le maire de Fontaine, pourtant si prompte à affirmer en paroles son soutien au petit commerce local .

Autre absurdité écologique : d’après nos informations, certaines commandes drive du Casino de Saint-Martin-d’Hères seraient préparées au Géant Fontaine, démultipliant les transports en camion alors que notre agglomération souffre de la pollution… Décidément, la logique du fric est incompatible tant avec l’humain qu’avec l’environnement !

Pourtant, le groupe Casino touche chaque année des millions d’euros de cadeaux fiscaux gouvernementaux, et en reverse encore davantage à ses actionnaires sous forme de dividendes. »

Photos Michel Barrionuevo

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest