C’est parti pour la préparation des élections municipales à Saint-Martin d’Hères ! Plus d’une centaine de personnes ont participé à la première rencontre de campagne avec David Queiros, maire sortant.

Trêve de modestie, il a fallu rajouter des chaises pour accueillir tous les participants ! Simples habitants, militants syndicaux et associatifs, militants, élus de toute les composantes de la gauche, se pressaient là. Ce n’était pourtant qu’une mise en appétit : après sa déclaration de candidature, David Queiros sollicitait Martinéroises et Martinérois pour préparer concrètement et activement la campagne visant à réélire une municipalité de gauche à direction communiste.

David Queiros, maire de Saint-Martin-d’Hères.

Pour y contribuer a été mis en place un comité de soutien, présidé par José Arias, ancien élu local et conseiller général de la ville.

Dès l’entrée de la salle, on signe à tour de bras, on s’inscrit.

Puis proposition est faite d’organiser des ateliers pour élaborer collectivement le programme de la liste dans les prochaines semaines. Trois seront suggérés regroupant des thématiques voisines : « Ville animée » (reliant les questions de l’éducation, la jeunesse, mais aussi sport, solidarité et vie associative), « Cadre de vie » (associant environnement, sécurité publique, quotidienneté, aménagement et urbanisme) et « Métropole » pour définir la place de Saint-Martin d’Hères dans l’intercommunalité.

En prologue, il revenait naturellement à David Queiros de retracer le bilan de l’équipe sortante, rappelant les étapes et réalisations de ce mandat. « Nous avons une ville bien gérée, avec un haut niveau d’équipements publics comme cela a été reconnu par la Chambre régionale des Comptes », soulignait-il. Ne s’arrêtant pas à ce constat, mais tout en s’appuyant sur les réalisations, il proposait également des pistes d’action pour l’avenir.

Avec comme orientation une détermination à développer « une action publique s’inscrivant comme un rempart à l’accroissement des inégalités sociales », associée « au développement d’un service public combiné à une politique d’aménagement tournée vers l’avenir ».

C’est dans cette optique que s’est alors engagé le débat contributif des participants, révélateur d’une volonté partagée et d’une détermination à poursuivre Saint-Martin d’Hères, tel que des générations l’ont bâtie depuis la Libération.

The following two tabs change content below.

Max Blanchard

Derniers articles parMax Blanchard (voir tous)

Pin It on Pinterest