Vendredi 18 octobre pour la troisième fois en dix jours à Grenoble, les manifestants de la paix exigeaient le retrait des troupes turques de Syrie !

De nouvelles associations, partis se sont joints au collectif, qui sous l’animation d’AIAK, appelaient à la solidarité avec les populations victimes de cette nouvelle guerre.

Les slogans les plus repris ont été, « Erdogan assassin, Macron complice », « Solution politique ! »,
Colère et détermination étaient les sentiments exprimés par les manifestants.
La communauté kurde, jeune, était très présente.

The following two tabs change content below.

Edouard Schoene

Pin It on Pinterest