Les manifestants se sont rassemblés le 5 mai à Grenoble pour protester contre l’intervention de l’armée turque contre les forces kurdes en Syrie. Quelques dizaines de militants étaient réunis à l’appel d’AIAK (Association iséroise des amis des Kurdes ). L’appel au rassemblement soulignait : « Depuis plusieurs semaines, le président turc Recep Tayyip Erdogan se montre intraitable. […]
Pour accéder à cet article, vous devez être abonné au Travailleur alpin : Abonnement au Travailleur alpin ou Abonnement de soutien au Travailleur alpin
Si vous êtes abonné, vous devez vous connecter : Mon compte
Si vous rencontrez des difficultés : Nous écrire
The following two tabs change content below.

Edouard Schoene

Pin It on Pinterest