Le président de la République l’avait promis : Saint-Martin-d’Hères devait bénéficier de la création d’une police de proximité. Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, en a décidé autrement. Réaction de la section communiste Est agglo : le ministre doit revenir sur sa décision. Dans un communiqué publié le 23 février, la section communiste  Est-Agglo (Eybens, […]
Pour accéder à cet article, vous devez être abonné au Travailleur alpin : Abonnement au Travailleur alpin ou Abonnement de soutien au Travailleur alpin
Si vous êtes abonné, vous devez vous connecter : Mon compte
Si vous rencontrez des difficultés : Nous écrire
The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest