Annie David, secrétaire départementale du PCF de l’Isère se félicite « du rejet par la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) du « Plan de sauvegarde de l’emploi » proposé par la direction de Général Electric concernant le site de Grenoble ». Elle note que « cette décision constitue une première victoire pour les salarié.e.s, l’inter-syndicale et tous les citoyen.ne.s, les élu.e.s et les forces politiques qui se sont mobilisé.e.s à leurs côtés depuis des mois pour dénoncer cette aberration sociale, économique et écologique ».

Annie David souligne que « ce rejet peut permettre de faire grandir encore la mobilisation en faveur des revendications des salarié.e.s et faire prévaloir les propositions de l’inter-syndicale » et estime qu’il est « possible et nécessaire de sauvegarder les emplois, d’en créer de nouveaux, de préserver le site de Grenoble pour développer le secteur hydroélectrique en Isère et en France, dans l’intérêt des populations et pour la transition énergétique ».

The following two tabs change content below.

Luc Renaud

Pin It on Pinterest