La fédération communiste de l’Isère a publié le 17 mai une déclaration dans laquelle on peut notamment lire que les communistes regrettent « très profondément que les décisions prises par la France insoumise aient ignoré nos appels au rassemblement, à l’exception de quelques unités. Cette décision est totalement contradictoire avec l’objectif affiché d’élire une nouvelle majorité capable de refuser les injonctions d’alignement du nouveau président Emmanuel Macron et assez forte pour faire barrage aux prétentions de la droite et de l’extrême-droite ».

La fédération communiste dresse un état des lieux circonscription par circonscription pour relever que des accords entre militants locaux étaient à portée de main. Pour favoriser le rassemblement des forces de gauche de transformation sociale et la mobilisation contre le Front national, le PCF a décidé de ne pas présenter de candidats dans les 8e et 9e circonscriptions de l’Isère.

« Les candidat.e.s soutenus par le PCF-Front de gauche continueront de faire campagne la main tendue et restent disponibles jusqu’au terme du dépôt des candidatures le 19 mai pour toute entente ou retrait réciproque qui permettrait d’avancer vers les victoires souhaitées. »

L’intégralité de la déclaration à télécharger ici

The following two tabs change content below.

Travailleur Alpin

Pin It on Pinterest