Lors d’une visite des conseillers régionaux communistes et insoumis à Photowatt.

Tandis que la région Auvergne-Rhône-Alpes annonce un plan de développement de la production d’énergie solaire, la CGT rappelle à Laurent Wauquiez l’existence d’une usine de fabrication de panneaux solaires, à Bourgoin-Jailleu, en Isère.

Tandis qu’EDF, unique actionnaire de Photowatt, voudrait vendre cette entreprise voire la fermer, le plan adopté par le conseil régional pourrait lui ouvrir d’importants débouchés. Pour des panneaux dont la production locale leur confère un bilan carbone qui n’a rien à voir avec les importations asiatiques. Ce que la CGT rappelle dans un courrier adressé au président et à la première vice-présidente de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Monsieur le Président,

Madame, la Vice-Présidente,

Par la présente lettre, nous revenons vers vous une nouvelle fois sur l’avenir et la pérennité de l’entreprise et des salarié.es de PHOTOWATT et de la filière photovoltaïque française.

Nous tenons à vous faire part des conséquences positives que pourrait avoir le plan régional de solarisation adopté cet été par la Région pour le développement de la production de l’entreprise. Nous avons été sensibles à votre volonté de sourcer des modules fabriqués en France ou en Europe.

Vous le savez, Photowatt, entreprise de fabrication de panneaux solaires située à Bourgoin-Jallieu, est établie depuis plus de 30 ans dans la région. Elle possède un savoir-faire reconnu, mais subit depuis plusieurs années la concurrence féroce des panneaux solaires fabriqués en Asie. Malgré l’excellent bilan carbone de ses panneaux, et l’intérêt d’une production locale, EDF, son unique actionnaire, cherche à revendre l’entreprise, voire à la fermer.

Nous avons récemment échangé avec Sonia Martin, Directrice Economie, Emploi et Relocalisation, et nous connaissons donc votre attachement à Photowatt et votre volonté de pérenniser la filière industrielle photovoltaïque en Auvergne – Rhône-Alpes.

Nous tenons également à attirer votre attention sur certains aspects de la loi Accélération des Energies Renouvelables sur les installations régionales : la commande publique se doit d’indiquer la provenance des panneaux solaires et doit prendre en considération, lors de l’achat des panneaux, de leur empreinte carbone et environnementale. Ces éléments pourront, nous n’en doutons pas, vous aider à introduire plus facilement des panneaux Made In AuRA dans vos projets solaires à venir.

Nous espérons donc que ce plan régional permettra à Photowatt de trouver un débouché local et régional afin de développer son savoir-faire reconnu et sa production de panneaux solaires bas carbone et dans le but de participer à la souveraineté énergétique.

Nous sommes disponibles pour tout échange ou toute rencontre avec vous et vos services.

Dans l’attente, veuillez agréer, Madame la Vice-Présidente, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations respectueuses.

Sabir RAMIC,  syndicat CGT de Phtowatt
Nicolas BENOIT, secrétaire général de l’union départementale CGT de l’Isère
Agnès NATON, secrétaire générale du comité régional CGT AURA

Sur le même sujet

Retrouvez les dernières parutions de notre rubrique « Social »

Retrouvez les derniers dossiers de notre rubrique "Social"

Bergers syndicat CGT

Syndicalisme. Comment se crée la CGT des gardiens de troupeaux

Un syndicat CGT des gardiens de troupeaux s’est créé ce printemps. Avec la volonté de mieux fixer les règles d’une profession saisonnière dont les membres travaillent le plus souvent seuls dans leurs alpages. Métier exigeant, en pleine évolution, et indispensable à la production d’une alimentation de qualité. Reportage en altitude.

0 commentaire

« Pour construire des logements sociaux, il faut une volonté politique »

Une politique du logement qui associe les habitants à ses choix ? C’est l’ambition de Nicolas Beron Perez, vice-président communiste chargé du logement à Grenoble Alpes métropole. Et ce n’est pas gagné, face à la politique de l’État et à des choix locaux qui ne vont pas toujours en ce sens. Entretien.

0 commentaire
Thalès Moirans CGT

Imagerie médicale. Quand les salariés élaborent une stratégie industrielle

La CGT dirige un groupe de pilotage du Conseil national de l’industrie. Car le syndicat et les salariés de Moirans, notamment, sont à l’origine d’un projet de développement d’une filière industrielle de l’imagerie médicale. Dix ans d’efforts et de premiers aboutissements. Enquête et perspectives pour l’emploi, la recherche et la santé.

0 commentaire

Pin It on Pinterest