This is how you will desappear © Silveri

Après Transes-en-danse la saison dernière, le CCN2 (Centre chorégraphique de Grenoble) et la MC2 ont choisi, pour cette nouvelle édition du temps fort dédié aux arts du mouvement, de mettre en lumière les œuvres de cinq chorégraphes femmes. Cinq artistes puissantes, élégantes, parfois radicales, en bref détonnantes et aux univers artistiques très contrastés.
Le 23 janvier, la nouvelle co-directrice, Aïna Alegre, présente le programme lors d’un petit-déjeuner de presse à la MC2 où elle vient d’arriver.

This Is How You Will Disappear
De Gisèle Vienne

Une enquête esthétique au cœur de l’intimité menée par une metteuse en scène philosophe et plasticienne.   

Un thriller onirique autour de trois personnages emblématiques des pulsions de vie et de mort d’une société obnubilée par la violence et la beauté. La forêt est aussi incarnée et mouvante que le mystère qui se joue en son sein entre une blonde gymnaste, son coach abusif et une rock star suicidaire.

Pour accompagner leurs noirs et romantiques desseins – de la danse au crime, du culte du corps à son saccage – le public devra accepter de déambuler et se perdre dans les brumes magiques de Fujiko Nakaya, la lumière spectrale de Patrick Riou, la musique envoûtante de Stephen O’Malley et les poèmes de Dennis Cooper. 

Jeudi et vendredi 3 mars 20h
MC2 salle Georges Lavaudant
Durée 1h20
De 5€ à 30€
Pass duo le 3 mars 20€

Mourn baby mourn  © Hélène Robert

Mourn Baby Mourn
De Katerina Andreou

Une pièce chorégraphique et sonore qui travaille à la manière d’un manifeste intime, véritable questionnement actuel et brûlant sur l’avenir. Un signal de détresse, une tentative de sortie de cette mélancolie en allant au crash, contre le mur avec sa force, ses décibels et ses doutes.

Vendredi 3 mars 18h
MC2 Petit Théâtre
Durée 45 min
5€ et 10€
Pass duo 20€

Performeureuses © Fernanda Tafner

Performeureuses
De Hortense Belhôte

L’artiste comédienne et historienne de l’art nous livre une conférence spectaculaire sur l’histoire de la performance en danse contemporaine à sa façon, c’est-à-dire volontiers féministe et queer.

Studio du CCN2
Samedi 4 mars 16h30
Durée 1h
5€ et 10€

Showgirl © Thomas Hennequin, Narcisse Agency

Showgirl
De Marlène Saldana et Jonathan Drillet 

Remake théâtral du film de Paul Verhoeren (1995), Showgirl narre autant l’ascension crapoteuse d’une danseuse de revue à Las Vegas que la chute de l’actrice qui l’incarna sur grand écran. Un one woman show sulfureux à l’humour provocateur incarné par l’incomparable. Pour la première fois à la MC2, tout en faux cils et en costumes extravagants, Marlène Saldana ose tout sur scène. Tout en rimes et décasyllabes, cet ovni théâtral, souvent kitsch, questionne en creux le sort des femmes dans un monde peuplé d’ordures. Le tout sur une musique originale électro-punk de Rebeka Warrior. Âme puritaine s’abstenir.

Samedi 4 mars 18h 
MC2 salle René Rizzardo
Durée 1h25
De 5€ à 28€

Desorden © Ximena Lemaire Castro

Desorden
De Justine Berthillot et Xavier Roumagnac

Performance pour rollers et batterie.
Chaussée de ses patins à roulettes et accompagnée par le musicien et batteur Xavier Roumagnac, Justine Berthillot s’engouffre dans un rite pop-obscur et hypnotique comme dans une bataille contre l’apesanteur. Sur un rythme incantatoire, la patineuse défie la pesanteur, se joue d’équilibres, glisse et chute comme une marionnette en transe, mue par le son. Xavier Roumagnac compose et accompagne ce mouvement à deux corps en musique électronique et à coups de batterie avec une énergie musicale engagée et organique.

Samedi 4 mars 17h30 et 19h30
Hall de la MC2
Durée 18 min
Gratuit

Programme complet sur le site du CCN2

Aïna Alegre, chorégraphe…

… et Xavier Hugron, interprète ; la nouvelle direction du CCN2.

Retrouvez les dernières parutions de notre rubrique « Culture »

Miró au musée de Grenoble

Miró au musée de Grenoble

Terre labourée. Le musée de Grenoble propose une exposition exceptionnelle, jusqu'au 21 juillet. A ne pas manquer. On peut dire que les Grenoblois et habitants de la région grenobloise, les Isérois...

lire plus

Pin It on Pinterest