L’an dernier, l’un des points de vente sur le domaine universitaire.

Du vendredi 7 au lundi 10 octobre, le PCF tiendra treize points de vente solidaire de fruits et légumes. Ils seront suivis d’un débat avec Bernard Friot le 4 novembre qui portera sur une proposition, la création d’une sécurité sociale de l’alimentation.

Première étape, les points de vente. Ils seront tenus selon les modalités suivantes :

Vendredi 7 octobre : Fontaine les Floralies 15h30 / Echirolles La Ponatière 16h00 / St Martin d’Hères Romain Rolland 16h00 / St Egrève Rochepleine 15h00.

Samedi 8 octobre : Echirolles Place Beaumarchais 9h00 / St Martin d’Hères Paul Langevin 9h30 / Fontaine Ecrins 15h00 / St Quentin Fallavier Place du Héron 8h00.

Dimanche 9 octobre : Grenoble Capuche 9h00 / Seyssins Parvis du Patio 10h00 / Domène (horaire à confirmer).

Lundi 10 octobre : Grenoble Villeneuve 9h00 / Campus St Martin d’Hères Bibilothèque Droit Lettre 10h00.

Ces points de vente se veulent démonstratifs. Ils montreront ce qu’est le vrai prix des fruits et légumes, celui qui permet aux producteurs de vivre normalement de leur travail, celui aussi qui assure la possibilité de se nourrir correctement à des prix abordables. Ces points de vente organisés par les communistes proposeront exclusivement des produits issus de l’agriculture locale.

Le PCF rappelle que « l’UFC Que Choisir a démontré en 2019 que les marges de la grande distribution représentent entre 40 % et 70 % du prix des produits, alors que les centrales d’achats profitent de leur position dominante pour tirer les prix payés aux producteurs et productrices toujours plus vers le bas ».

Les rendez-vous de cette fin de semaine seront suivis d’un débat qui aura lieu le vendredi 4 novembre à 18h à la maison de quartier Gabriel Péri de Saint-Martin-d’Hères. Il se tiendra en présence de Bernard Friot, l’un des initiateurs de la proposition de création d’une sécurité sociale de l’alimentation, avec la participation d’intervenants du Modef, du Réseau salariat et de la Confédération paysanne. Il sera animé par Marie-Noëlle Bertrand, journaliste à l’Humanité.

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest