Le 22 septembre au médipôle de Bourgoin-Jailleu.

Dans le cadre de la journée nationale d’action initiée par la CGT dans la santé et le médico-social, les militants CGT du Nord Isère se sont rendus au médipôle de Bourgoin. L’occasion aussi de préparer la manifestation du 29 septembre à la Tour-du-Pin qui partira du boulevard Gambetta à 10 heures.

Ce jeudi 22 septembre les militants CGT du Nord-Isère étaient à pied-d’œuvre dès 6h30 devant le Médipôle de Bougoin-Jallieu, pour entrer en contact avec les personnels puis les usagers au cours de la matinée. Objectif, alerter sur la dégradation continue du service public hospitalier et de santé en général et faire connaître les propositions concrètes de la CGT pour sortir de ce marasme.

Ici comme ailleurs le personnel est à bout, en nombre insuffisant et toujours en manque de reconnaissance. Le Ségur de la santé, véritable usine à gaz, se limite à distribuer des primes quand il faudrait augmenter les salaires afin de reconnaître le travail effectué par les personnels, notamment pendant la pandémie, et rendre le secteur de la santé plus attractif.

« Si les personnels ont bien accueilli notre tract, c’est parce qu’ils vivent au quotidien la dégradation de l’hôpital », souligne Serge Mazars, secrétaire de l’UL CGT de Bourgoin-Jallieu. « Pour autant, poursuit-il, nous avons beaucoup de travail à faire collectivement pour que la prise de conscience se traduise en lutte concrète pour contrer le démantèlement de notre système de santé et imposer des solutions permettant à ce que l’accès à la santé reste un droit pour chaque individu dans notre société ».

Cette action des UL du Nord-Isère en appelle d’autres et s’inscrit également dans la préparation de la journée du 29 septembre qui sera le grand rassemblement interprofessionnel contre la politique de casse sociale et d’austérité de Macron !

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest