Une délégation s’est retrouvée devant la préfecture avant que ses représentants ne soient reçus.

Ce 2 juin se tenait dans toute la France des rassemblements de retraités. A l’initiative de l’Union confédérale des retraités CGT, ils venaient en forme de bilan de la campagne de questionnaires « de combien j’ai besoin pour vivre dignement ». L’UCR-CGT a traité plus de cinq mille réponses. Elles ont été analysées pour constituer les revendications défendues par la CGT.

Suite au rassemblement des retraités où une cinquantaine de retraités étaient réunie devant la préfecture une délégation a été reçu par le chef du cabinet du préfet.

Extraits de la prise de parole de Yves Richard, secrétaire CGT USR Isère à Grenoble
« Cette mobilisation se situe dans une période particulière. En effet, « un nouveau gouvernement » vient d’être mis en place par le président de la République à la veille des élections législatives. … La Première ministre annonce d’ores et déjà une ligne politique qui ressemble étrangement à ce que nous avons subi ces cinq dernières années. .. Des rassemblements devant les préfectures et sous-préfectures pour interpeller l’État sur nos exigences,…. Nous devons tout mettre en œuvre pour imposer des mesures permettant d’améliorer les conditions de vie des retraités par : – L’augmentation des pensions, qui avec l’inflation galopante de ces derniers mois devient une priorité. Bon nombre de retraités ne peuvent plus se nourrir correctement ni se loger décemment. Ils ont de plus en plus recours aux associations caritatives pour faire face à leurs besoins essentiels. C’est indigne et scandaleux alors que pendant ce temps d’autres vont se promener dans les étoiles, que les entreprises du luxe n’ont jamais été aussi florissante et les actionnaires des grand groupes aussi grassement rémunéré. Une autre répartition des richesses devient urgente. – Une sécurité sociale intégrale financée par les cotisations sociales et qui réponde aux besoins de santé. Cela passe par l’arrêt de la casse des hôpitaux publics et la création de centre de santé avec des praticiens rémunérés pour permettre à toutes et à tous de se soigner. Mais aussi par des embauches pour toutes les structures de santé, les EHPAD et les aides à domicile avec du personnel reconnu et bien rémunéré. – Nous demandons aussi des services publics de proximité avec du personnel formé pour répondre à nos questions et nous aider dans nos démarches et non ce tout numérique qui déshumanise les relations et laisse sur le coté bon nombre de retraités qui n’y ont pas accès. .. L’avenir est de notre côté, alors, nous continuerons à combattre les mauvais coups et à demander notre dû. Nous disposons d’un poids considérable pour nous faire entendre et faire évoluer cette société inhumaine »

écologiste
Palestine Jérusalem Grenoble
The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest