Manifestation à Kherson, ville du Sud de l’Ukraine, occupée par l’armée russe.

Rassemblement samedi 19 mars à 15h, rue Félix Poulat à Grenoble.

Jean-Paul Vienne, au nom du bureau du Mouvement de la paix Isère dans un nouvel appel à la paix, cite Bertolt Brecht : « Bien malheureux sont les peuples  qui ont besoin de héros ».

Et il poursuit : « Les Ukrainiens en ont aujourd’hui bien plus qu’ils ne l’auraient souhaité. A Kherson, par exemple, désormais entièrement occupée par l’armée russe, la population manifeste tous les jours contre l’occupation. Ailleurs en Ukraine, elle résiste comme elle peut. Mais les Russes aussi font preuve d’héroïsme. Qui pourra dire l’intrépidité de tous ceux et celles qui, en Russie même, manifestent publiquement leur opposition à cette guerre ignoble menée en leur nom contre l’Ukraine voisine par Poutine et l’armée de leur pays, ce qui déjà valu une arrestation musclée à plus de 15 000 d’entre eux, en attendant, bien sûr, la lourde condamnation qui pèse sur leurs têtes. Il convient aussi d’accorder une mention toute spéciale à la journaliste russe, Marina Ovsiannikova, de la chaîne Channel One, qui a pris le risque fou de se présenter au journal télévisé avec une pancarte portant l’inscription (en anglais et en russe): « Arrêtez la guerre – Ne croyez pas à la propagande. Ils vous mentent ». Elle a naturellement été arrêtée sur le champ. »
Les Isérois sont appelés à se rassembler puis manifester en ville, pour exiger la paix et marquer leur solidarité avec les Ukrainiens samedi 19 mars à 15 heures, rue Félix Poulat (devant l’église St-Louis) à Grenoble.

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest