Une aventure sociale racontée par Ph. Durand.

La bourse du travail de Grenoble accueillait vendredi 26 novembre le spectacle théâtral 1336 (parole de Fralibs), une aventure sociale racontée par Philippe Durand, inspirée par la lutte victorieuse menée durant 1336 jours par des salariés l’usine Fralib, devenue la SCOP-TI à Gémenos.
Les unions départementales CGT et Solidaires avec Mix’Arts avaient pris cette initiative qui a fait « complet ». 
Une première dans le hall de la bourse du travail qui ouvre des perspectives culturelles pour les syndicalistes. A l’issue du spectacle très écouté et applaudi, Philippe Durand, auteur et interprète se réjouissait de tourner depuis 2016 en ayant accueilli 20 000 spectateurs à travers le pays. Soutenu par « la comédie de St Etienne », le spectacle est issu du recueil de paroles d’ouvriers de l’usine de Gémenos, peu de temps avant le lancement de la marque 1336 puis Scopti.

écologiste

L’équipe artistique et technique de 1336 (parole de Fralibs).

Sur scène défilent des dizaines d’acteurs de cette aventure exceptionnelle, dans une grande fluidité d’interprétation.
 La véracité des propos donne force, humour, gravité, émotions au spectacle.


Dans la quatrième de couverture de l’ouvrage 1336 (paroles de Fralib ), l’éditeur explique le propos du projet artistique : « Il a fallu quatre ans de lutte contre la multinationale Unilever avant que les ouvriers de Fralib n’arrivent à sauver leur usine et leurs emplois. Dans le contexte actuel d’économie financiarisée, les fralibs, 40 ans après les Lip, se lancent dans l’aventure d’une nouvelle expérience d’autogestion. Pour que l’humain soit au centre de l’entreprise ».

C’est bien ce qui domine dans ce spectacle , l’aventure d’hommes et de femmes, déjà engagés syndicalement, ou non, qui vivent au jour le jour un extravagant combat « pot de thé, contre pot de fer », face à une multinationale qui dispose de tous les moyens, juridiques, répressifs, pour menacer, humilier, brutaliser ouvrières et ouvriers en bravant les multiples décisions de justice favorables aux salariés.Belle leçon de courage, d’intelligence de solidarité collective que cette aventure de lutte de 1336 jours, suivie par la création et la vie de la SCOP !

Pour soutenir l’aventure 1336-SCOP-TI

Association Fraliberthé : http://fraliberthe.fr


http://www.scop-ti.com/

http://www.1336.fr/

The following two tabs change content below.

Edouard Schoene

Pin It on Pinterest