Le congrès de l’union syndicale CGT des retraités de l’Isère a eu lieu le 18 novembre à Echirolles.

L’union syndicale des retraités de l’Isère (USRI) tenait son congrès le 18 novembre à Echirolles. Dans les départements, dont l’Isère, cette instance est chargée de développer l’activité de sections professionnelles et interprofessionnelles de retraités, en liaison avec les instances territoriales de le CGT (union départementale et unions locales).

Accueillis par les élus communistes d’Echirolles, les délégués ont largement discuté de la place d’un syndicaliste retraité, dans le mouvement social, des revendications et des perspectives d’organisation. Au cœur des débats revendicatifs, le niveau des pensions et retraites, leur nécessaire revalorisation et les questions de santé, protection sociale, dans un contexte de grave dégradation du système de santé par le pouvoir Macron.

Les militants ont insisté pour que la manifestation nationale intersyndicale des retraités du 2 décembre à Paris soit un succès avec notamment pour revendications :

« L’augmentation immédiate des pensions de base et complémentaire et leur indexation sur l’évolution des salaires…

– La défense de notre système de santé et de retraite, porté par une Sécurité sociale financée par les cotisations sociales et basée sur la solidarité intergénérationnelle. Un grand Service public de la prise en charge de l’autonomie géré par l’assurance-maladie, avec 200 000 embauches dans les EHPAD et 100 000 dans le secteur de l’aide à domicile pour garantir des soins de qualité.

– La défense et le développement des Services publics de proximité sous contrôle et maîtrise publique. …

– La défense de nos libertés individuelles et collectives. »

Le débat d’après midi portait sur la « feuille de route » pour le nouveau mandat de l’USRI. La discussion a tourné notamment sur la réforme de la sécurité sociale, la santé, l’accès aux services publics, la nécessaire gratuité des transports publics,  la presse syndicale. La dynamique de développement syndical était perceptible parmi les présents.

Les congressistes ont réélu le bureau sortant avec Yves Richard, secrétaire. 
De nouveaux élus à la commission exécutive sont issus du nord Isère.

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest