Le 9 octobre, deux cents signatures ont été recueillies par les militants communistes. Avec Christophe Ghersinu, conseiller municipal, et William Jacquet chef de file PCF pour l’élection législative dans la 9e circonscription.

La SNCF envisage une suppression de poste en gare de Saint-Marcellin. Christophe Ghersinu, élu communiste au conseil municipal, et la section communiste locale portent l’affaire sur la place publique.

La suppression du poste d’agent de guichet de la gare de Saint-Marcellin est envisagée par la SNCF à compter du 1er décembre. Le guichet resterait ouvert, mais par l’agent d’escale en place. Il ne s’agit pas d’un simple changement de dénomination. Cela affecterait à la fois la vente des billets et les renseignements au guichet. Pendant plusieurs heures, chaque jour, l’agent d’escale se consacre aux départs des trains, aux problèmes de sécurité, aux retards de trains. C’est son rôle. Chaque fois qu’il se consacrera à ces tâches liées aux circulations de trains, le guichet sera fermé.

Et la SNCF est bien en peine d’expliquer comment le guichet pourrait rester ouvert aux mêmes horaires si cette suppression de poste était maintenue.

L’abandon des territoires ruraux en rase campagne

Une restructuration qui se ferait au détriment des usagers. Christophe Ghersinu, conseiller municipal communiste d’opposition, est intervenu au cours du dernier conseil municipal sur ce sujet.

Les communistes du sud Grésivaudan demandent un véritable plan État région de désenclavement des territoires ruraux, ainsi qu’une véritable politique du fret ferroviaire à la place « du tout camion ».

Ils rencontreront les autorités locales pour qu’elles interviennent auprès de la SNCF, de l’État et de la région .

Le 9 octobre a eu lieu une signature de pétitions avec la participation de Christophe Ghersinu, de William Jacquet, chef de file des communistes dans la 9e circonscription de l’Isère pour le prochain scrutin de juin 2022.

Près de deux cents signatures ont été recueillies pour la défense du service public ferroviaire à Saint-Marcellin et lors des nombreuses discussions a été évoqué la dégradation des services publics de proximité en milieu rural.  Cette pétition a été mise en ligne : on peut la signer ici.

Une campagne qui va se poursuivre.

Jean-Paul Stef

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest