Laetitia Romain.

L’espace d’art contemporain « la TEC » à Voiron accueillait un spectacle dans le cadre de « La TEC Off » vendredi 1er octobre. Laetitia Romain a présenté dans la galerie d’art une conférence gesticulée intitulée « Au nom du père, du fils et… Ta mère! »

L’organisateur de cette soirée était l’association « Voiron Citoyenne », animée par les élus municipaux d’opposition de la ville de Voiron. Voiron citoyenne met au centre de ses objectifs, la participation citoyenne et dans ce cadre organise une série d’initiatives d’éducation populaire, pour initier d’autres formes pour « faire de la politique ».

Le spectacle a débuté par une explication sur le terme « conférence gesticulée » (dont le Travailleur alpin a traité, à propos d’une conférence du « pape » de cette forme, Franck Lepage). Le spectacle tisse une chaîne à partir des fils du « savoir chaud », la biographie du conférencier, et les fils du « savoir froid », l’état de la connaissance sur un thème.

Féministe, la conférencière a développé ses réflexions, son expérience sur la place de la femme dans la société, l’émancipation féminine. Très tôt les enfants voient des femmes qui prennent soin d’eux. Puis la femme se trouve assignée à des rôles. La conférencière évoque le vécu d’une femme qui élève seule ses quatre enfants, dans le cadre légal d’une « garde partagée » et qui dit vivre dans le logement de ses enfants.

La conférence est égrenée de bonnes références à des livres féministes. De nombreux passages sont très drôles et ouvrent à la réflexion tel l’épisode de la femme qui multiplie les recherches pour « travailler sur soi » : chi gong, méditation en pleine conscience,… « Si toutes les femmes qui pratiquent toutes ces techniques étaient dans la rue, pour le climat et combattre le capitalisme » s’exclame la féministe militante.

Le spectacle se conclut par une description humoristique de toutes les formes masculines de résistance à l’égalité hommes-femmes.

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest