A Pont de Chéruy, mobilisation solidaire autour de la famille Marvukaj.

Le collectif Réseau Education sans frontières, personnels, enseignants, citoyens de Pont de Chéruy organise le 7 juillet à 16 heures un rassemblement au square fontaine, entre la mairie et l’école Alstulfoni, de Pont-de-Chéruy pour obtenir la libération de Ramadan Marvukaj.

Ramadan Marvukaj, père de Xheni Marvukaj, élève au lycée La Pléiade à Pont-de-Chéruy a été arrêté le lundi 28 juin 2021. Il est depuis retenu et menacé d’expulsion vers l’Albanie, pays où sa sécurité n’est pas assurée.

Xheni Marvukaj et sa famille ont fui l’Albanie en mai 2017 et se sont réfugiés en France. La famille Marvukaj est arrivée à Nantes puis a été installée à Rennes par le Centre d’accueil des demandeurs d’asile (CADA) pendant neuf mois avant d’être déplacée à La Verpillière en janvier 2018. Suite au refus du droit d’asile, la famille Marvukaj est ensuite venue à Pont-de-Chéruy tout en veillant à la scolarité de leurs enfants.

Xheni, élève au lycée de Pont-de-Chéruy, a passé ces derniers jours les épreuves anticipées de français du baccalauréat écrit et oral. Son frère Lear est scolarisé au lycée Philibert Delorme à L’Isle d’Abeau. Expulser leur père compromettrait leur scolarité en cours et leurs projets scolaires et professionnels respectifs.

« Nous considérons que la famille Marvukaj a le droit de vivre en paix et sécurité en France et de préparer un avenir pour ses enfants. Dans ce but, nous demandons la libération de Ramadan Marvukaj, papa de notre élève Xheni », écrit le collectif RESF Pont-de-Chéruy. « Nous demandons la régularisation de leur situation en France et l’octroi d’un titre de séjour à toute la famille. »

RESF a mis en ligne une pétition pour demander la régularisation de la famille Marvukaj.

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest