Les artistes Camille Bondon et Adrianna Wallis ont présenté leur travail artistique intitulé « les nappées », le 20 juin à Pont-en-Royans.

Une convention entre les artistes, la communauté de commune St Marcellin Vercors et le centre d’art contemporain « la Halle » a permis de mener un travail avec une dizaine d’établissements scolaires, des associations.

Depuis novembre 2020, les deux artistes sont allées à la rencontre d’habitant.e.s pour récolter des histoires de nappes, repas, tables et grandes fêtes. 

Le centre d’art « La Halle » explique le processus : « Des lettres ont circulé pendant le confinement entre des écoles, des lycées, des maisons et leurs ateliers pour se raconter les habitudes des unes et des autres. À partir de cette matière, les artistes ont élaboré dix scénarios de nappes inspirés de ces histoires et une ribambelle de joyeuses petites mains les a fabriquées collectivement. »

Peu à peu, une collection de nappes a vu le jour. L’une est brodée des tâches et miettes qui y sont restées. Une deuxième montre un instantané de tout ce qui était présent comme objets à sa surface lorsque les convives ont quitté la table. Une autre encore porte les traces des confettis qui sont venus s’y poser le temps d’un anniversaire. Il y a aussi celle pleine de notes, des fragments de conversations qui s’y sont tenues. Et puis il y a celle pleine de halos colorés qui dit-on, fût teinte avec les eaux de cuisson des aliments qu’on y a dégustés… »

La restitution de ce travail était festive, sur les bords de la Bourne, à quelques pas de nombreuses familles qui piqueniquaient. Beaucoup d’émotions parmi les personnes présentes qui avaient participé à cette aventure avec les deux artistes très engagées dans ce travail à la fois artistique et d’éducation à l’art. Les habitants de la communauté de commune sont invités à réserver ces nappes, pour une durée de trois semaines. 
Une artothèque est née à Pont-en-Royans et de nombreux habitants, de 4 à 95 ans, ont des projets de nappes en tête. Il suffisait d’observer l’enthousiasme des participants à la création d’une nappe de traits rouges.

Les artistes Adrianna Wallis et Camille Blondon.

The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest