Jeudi 6 septembre les services de sécurité israéliens ont fait savoir que toute sortie de Palestine était interdite à la famille Tamimi (Bassem, Nariman et Ahed) pour prendre leur avion à Amman en direction de la Belgique, puis de la France et de l’Espagne. 

Ahed Tamimi et ses parents sont attendus à Echirolles jeudi 20 septembre, à la salle des fêtes d’Echirolles (l’invitation à la rencontre du 20 septembre)

L’AFPS, (Association France Palestine solidarité de l’Isère) organisatrice de la rencontre avec le soutien de l’Appel isérois pour la libération de Marwan Barghouti et de tous les prisonniers politiques palestiniens (40 associations, partis, syndicats,…) rappelle : 
« Chacun se souvient de l’émoi suscité par l’arrestation d’Ahed.
 La famille Tamimi réside à Nabi Saleh, village situé près de Ramallah en Palestine occupée. 
Le village est engagé comme d’autres villages en Palestine dans la lutte contre l’occupation et la colonisation israélienne. 
Ahed et sa mère viennent de passer huit mois en prison en Israël pour un acte de résistance. Une pétition internationale de soutien a recueilli au printemps dernier plus d’un million de signatures. 
Son père Bassem, emprisonné à neuf reprises a été soutenu par Amnesty International comme prisonnier d’opinion.
 Un troisième jeune du village a été tué au printemps dernier : Ezz Eldain, 21 ans. 
Waed, le frère ainé d’Ahed, arrêté le 11 mai, vient d’être condamné à son tour pour 14 mois de prison pour acte de résistance. »

L’AFPS appelle à agir pour la levée de l’interdit de sortie de Palestine :
http://www.france-palestine.org/La-famille-Tamimi-interdite-de-sortie-de-Palestine-Agissons

 

The following two tabs change content below.

Edouard Schoene

Derniers articles parEdouard Schoene (voir tous)

Pin It on Pinterest