Mardi 17 octobre, à 18h, un rassemblement aura lieu à Grenoble place Edmond Arnaud (quartier Très-Cloîtres, tramway ligne B, arrêt Notre-Dame) à l’appel du collectif 17 octobre 1961.

Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers de travailleurs algériens et leurs familles ont manifesté à Paris pour le droit à l’indépendance de l’Algérie, pour leur droit à l’égalité et à la dignité, contre le couvre-feu raciste qui leur était imposé. Ce jour-là et les jours suivants, plusieurs centaines d’entre eux furent massacrés, jetés dans la Seine ou gravement blessés par des policiers sous les ordres du préfet de Paris Maurice Papon.

Le collectif grenoblois organise ce rassemblement pour « maintenir cette mémoire vivante pour éclairer notre présent. Car le combat est loin d’être fini… »

Le collectif revendique « l’ouverture des archives de la Guerre d’Algérie et de la colonisation aux chercheurs français et étrangers, sans restrictions ni exclusives; un enseignement critique de la période coloniale dans les livres d’Histoire, qui en montre toute la réalité ; le droit des migrants à vivre en France dans la dignité et sans subir de discriminations; le refus des discours xénophobes, racistes, colonialistes, révisionnistes ; le refus des atteintes aux libertés au nom de la « sécurité », en réalité la raison d’Etat ».

 

  • Une exposition « Mémoire vive, 17 octobre 1961″ sera visible du lundi 16 octobre au vendredi 27 octobre inclus dans les locaux d’Amal au 57 avenue Maréchal Randon 38000 Grenoble Tram B, arrêt « Notre-Dame Musée » les lundi  de 13h à 18h30, mardi de 13h à 18h30;  jeudi et vendredi de 10h à 17h. Le vernissage de l’exposition se fera le jeudi 19 octobre à 18h30 dans les locaux d’AMAL autour du verre de l’amitié.

 

  • Le collectif 17 octobre 1961 est composé des organisations suivantes : Algérie au Coeur, Amal, ANPNPA (Association Nationale des Pieds Noirs Progressiste et de leurs Amis), Anpromevo (Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS), ASALI, ATLLAS, CIIP (centre d’informations inter-peuples), CSRA (collectif de Soutien aux refugiés algériens), Coup de Soleil en Rhône-Alpes, MRAP (mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples), Ras L’Front

 

  • Le rassemblement du 17 octobre est notamment soutenu par la CGT, la FSU, Solidaires, ATTAC Isère, l’AFPS, le Mouvement de la paix, le PCF…
The following two tabs change content below.

Pin It on Pinterest